Wednesday, May 14, 2014

[Essai en Français] Mobius action cam ... Elle a tout d'une grande !

Article paru dans Modèle Magazine (Mars 2014)


Introduction

Adepte de vidéo et photos embarquées, je suis équipé de l'imposante GoPro 3 et d'une keycam 808#16 V2 Lens-D. Pas totalement satisfait, j'étais à la recherche d'une caméra de qualité d'image équivalente à la GoPro mais de taille comparable à la keycam et proposant un mode photo en plus de la vidéo. C'est donc avec intérêt que j'ai suivi l'apparition de cette nouvelle Mobius dont je vous propose l'essai aujourd'hui.

Présentation

Cette Mobius est le fruit de la collaboration entre le concepteur/fabricant de la Keycam, basé à Hong Kong et de plusieurs modélistes, dont l'initiateur du projet Tom Frank, spécialiste des Keycams, et de développeurs aux états unis et au Royaume-Unis. La Mobius se présente sous la forme d'un boitier rectangulaire et anguleux, en plastique noir, rigide et haute densité. Sur la partie supérieure se trouvent 3 boutons (mise en route, changement de mode, déclencheur) et d'une LED 3 couleurs permettant d'indiquer clairement le mode dans lequel on se trouve, ainsi que l'état (le clignotement signifie que l’enregistrement en cours). 2 parties métallique faisant pense à des boutons sont en fait des dissipateurs de chaleurs pour les composants électronique internes (DSP et mémoire). Sur la face arrière on retrouve le logement de la carte micro SD, un port Mini USB (pour le charge de la batterie et la communication avec un PC (interface graphique ou accès stockage USB). 2 petits trous apparaissent également: il s'agit du bouton de reset, et de la LED rouge d’enregistrement qui vient en complément de la LED de la face supérieure. La face avant laisse apparaitre l'objectif ainsi que le trou du microphone. La face inférieure du boitier n'expose que 2 petites vis permettant le démontage du boitier.

Passons aux quelques accessoires qui sont livrés avec la caméra: Tout d'abord un support avec un écrou photo standard 1/4-20 permettant de monter la Mobius sur n'importe quel pied photo. Il permettra le montage sur différents supports. La caméra est livrée également un câble USB/mini USB pour la recharge ou communication avec un PC, un petit morceau de velcro pour une accroche sur une surface, et un minuscule clé Allen pour le démontage du boitier, sans oublier le petit bouchon d’objectif.  En option, il existe des supports ventouse ou à coller (double face 3M).

L’objectif offre un angle de vue de 110°, ce qui donne un léger effet « fish-eye » mais moins important que la GoPro et ses 127° et 170° selon le mode. C’est, il me semble, un bon compromis. Coté batterie, la Mobius est équipé d’une batterie Lipo de 520mA. Il faut environ 2h30 pour une charge complète. Elle donne une autonomie d’environ 80 minutes qui dépendra beaucoup de l’utilisation (petite séquences vidéo, ou enregistrement continue).

Les réglages

Les présentations faites, regardons de plus près les fonctionnalités de cette Mobius, car c'est là que les choses commence à devenir intéressantes: La caméra propose 2 modes vidéos (configurables indépendamment) et un mode photo. Il est donc facile et rapide de passer d'un mode à l'autre en fonction de vos besoins, sans avoir à connecter et reconfigurer la caméra.

Les 2 modes vidéo offrent le choix parmi les réglages suivants:
  • 3 réglages de résolutions et im/s : 1080p-30fps or 720p-60fps or 720p-30fps (compression vidéo au format H.264)
  • 3 niveaux de qualité (Super, Standard, and Low) qui influent directement sur le taux de transfert  (de 5,8  kbps à 18 kbps)
  • Fonction HDR (high dynamic range) permettant d'améliorer la dynamique, l'intensité lumineuse de l'image.
  • 5 durée max d'enregistrement: 3, 5, 10, et 15 min. plus "Max" qui enregistre jusqu’à ce que la taille du fichier atteigne 4 Go (en fonction de la taille de la carte, bien entendu).
  • Enregistrement en boucle fichier, c'est à dire qu'un fois la carte micro SD pleine, la Mobius écrase les fichiers les plus anciens et continue à enregistrer
  • Orientation  (180° de rotation) pour enregistrer avec la caméra tête en bas.
  • Activation/désactivation de l'enregistrement du son
  • Activation/désactivation de l'affichage de la date/temps


Le Mode photo est plus simple avec les réglages suivants:

  • Résolution photo : 2304x1536, 1920x1080, or 1280x720 pixels
  • Intervalle entre 2 prises automatique de photo (timelapse): 0.25 ou 0.5 seconde (en 1920x1080 max), et 1, 2, 5, 10, 30 et 60 secondes pour toutes les résolutions
  • Activation/désactivation de l'affichage de la date/temps

Enfin on trouve quelques paramètres plus généraux :

  • Délai à l’allumage (bouton enfoncé) pour éviter tout allumage intempestif
  • Auto power off (inactivité) 
  • Enregistrement automatique à l’allumage 
  • Activation/Désactivation de la charge à travers le cordon USB (utile quand la Mobius est connectée à un appareil qui ne peut fournir la puissance)
  • Standard TV out (PAL ou NTSC)
  • Format TV (4:3 ou 16:9)

La Mobius propose 2 méthodes de paramétrage, toutes les deux faciles à appréhender. La première que je qualifierais de « manuelle » consiste à récupérer le fichier de configuration sur la carte micro SD (avec une manipulation simple des boutons), puis après modification faire relire/charger ce fichier par la caméra. Pour confirmer que la nouvelle configuration a bien été prise en compte, la caméra supprime le fichier de la carte Micro SD une fois qu’elle l’a chargé. C’est astucieux et imparable. Dans le fichier de configuration, chaque paramètre est explicite et clairement nommé, sa valeur actuelle est entourée de crochet, et sur le reste de la ligne apparaissent les différentes valeurs possibles et leur signification.
La deuxième méthode utilise l’interface graphique du logiciel disponible sous Windows ou Androïd. Elle est plus simple car il suffit de cocher les options et appliquer les changements. 
Si l’application Windows fonctionne parfaitement, je me suis emballé un peu vite sur l’application Androïd car je n’ai pas réussi à la faire fonctionner sur mes 2 téléphones Androïd (Galaxy S2 et Wiko Darkside). Après quelques recherches sur le net,  je me suis aperçu que le programme ne pouvait fonctionner que sur les téléphones qui possédaient la fonctionnalité de découverte d’un hôte connecté à travers la prise USB, et malheureusement tous les téléphones n’ont pas cette fonctionnalité.  Le Galaxy S2 est pourtant compatible et je n’ai malgré tout pas réussi à le faire fonctionner. De plus cela nécessite un câble micro USB vers mini USB, ou d’un adaptateur. Bref, j’ai jeté l’éponge. Mais en théorie cette application Androïd donne accès aux mêmes réglages que l’application PC, avec l’avantage de pouvoir le faire sur le terrain.
La camera peut être “flashée” avec tout nouveau firmware disponible. L’application PC le propose automatiquement quand un nouveau firmware est disponible et le fait d’un seul clic. Manuellement, il suffit de déposer le fichier de firmware sur la micro SD et démarrer la caméra en appuyant en même temps sur une touche particulière.

Sur le terrain

A l’usage, j’ai trouvé la Mobius d’un format idéal pour nos besoins. On peut l’emmener partout, la porter simplement sur la visière d’une casquette car elle est légère. Mais il est évident que l’utilisation préférée de la Mobius est de la monter sur un modèle. Que ce soit à l’avant du fuselage pour du FPV (elle possède un sortie vidéo), au saumon de l’aile, ou pourquoi pas au sommet de la dérive, la Mobius est idéale pour obtenir des angles de prise de vue inédits et spectaculaires. L’angle de vue de l’objectif permet, depuis le saumon de l’aile) d’avoir l’ensemble du planeur sur l’image. Autre domaine de prédilection de cette petite caméra est de la monter sur un multicopter, en lieu est place de la populaire GoPro. Son faible poids permet même d’envisager d’utiliser des multicopter de tailles inférieures, donc moins couteux ou alors d’augmenter le temps de vol sur des multicopters plus gros.
L’utilisation, grâce aux 3 boutons et aux LEDs bien visible, même en plein soleil, est sans surprise. En mode vidéo, les séquences offrent une belle fluidité, et un beau piqué d’image. En mode photo, avec prise d’une photo toutes les 2 secondes, en résolution maximum, on obtient un bon compromis (surtout si vous utilisez une carte de 16Go ou même 32 Go) qui permet d’avoir une excellente probabilité de photos bien cadrées. Les clichés obtenus sont réussis, avec beaucoup de netteté et de contraste. Bref, la Mobius joue clairement dans la cour de la GoPro.

Conclusion: 

Cette Mobius a vraiment tout d'une grande, malgré son petit prix, et c'est une très bonne surprise. Elle rivalise sans rougir avec la référence du marché, la GoPro Hero3, coté qualité d'image, netteté, gestion de la lumière, même si la GoPro propose plus de fonctionnalités (wifi, ciné 4K, etc …), ce dont nous n'avons pas forcément besoin. La Mobius par contre prend le dessus aisément coté encombrement, forme, et poids, permettant d'envisager de la monter à peu près partout et obtenir ainsi des angles de prise de vue vidéo ou photo inédits. Afin de juger le résultat vous-même, voici le lien vers une vidéo faite avec la Mobius (enregistrement en 1080p, transfert sur youtube en 720p).
http://www.youtube.com/watch?v=8DYY-FKeOaQ

Caractéristiques

  • Dimensions : 61mm (Longueur) x 35mm (Largeur) x18mm (Hauteur).
  • Poids : environ 40g
  • Résolution vidéo max : 1080p à 30 images/seconde
  • Résolution photo max : 2304 x 1536 pixels
  • Angle de vue (AoV) : ~110°
  • Prix 85 Euros
  • Distributeur : Flash-RC.com

J’ai aimé
  • Compacité et performance
  • Excellent qualité d’image photo et vidéo
  • Facilité d’utilisation
J’ai moins aimé
  • Pb pour faire fonctionner l’application Androïd



1 comment:

  1. petite camera qui permet de l'utiliser à toutes les sauces , j'en ai même fait une dashcam : http://forums.audipassion.com/topic/164311-tuto-integration-dune-camera-de-surveillance/

    jc


    ReplyDelete

Mistral Soaring - Rognac

Yesterday we had a good friendly winter contest in Rognac, between Aix en Provence and Marseille. I left Grenoble aroudn 7am under the sn...